Micro vinification pour UG Bordeaux

Cette année, les vendanges ont la particularité d’offrir un volume de raisin bien inférieur au très productif millésime 2016. Cette donnée de départ réclame de la part de ceux qui vinifient une grande adaptabilité du point de vue logistique mais aussi du point de vue technique. Les Caves coopératives sont reconnues pour leur capacité à vinifier d’importants volumes avec un excellent rapport qualité/volume or cette année, plus que d’habitude, c’est leur aptitude à traiter de petits volumes qui fait toute la différence.

UG Bordeaux tire son épingle du jeu en pratiquant la micro vinification

Neuville S., adhérent à la Cave depuis quelques années, produit le Château Prieuré Lacaussade sur 2 hectares et demi. Les volumes à traiter sont très réduits, comparativement à des propriétés plus vastes, et demandent une attention toute particulière car les facilités techniques offertes par les cuves de la Cave ne peuvent pas être mises en œuvre sur d’aussi petits volumes.

Voir le site du Château Prieuré Lacaussade

Réception de la vendange

Les raisins arrivent au chai et sont réceptionnés dans des ‘bins’ de 10 hectolitres, soit 1000 litres. La contenance des Bins permet de traiter séparément les Merlot et les Cabernet Sauvignon qui sont vinifiés chacun de leur côté. Lors de cette étape, les jus de goutte se forment naturellement, sans pression mécanique.

Vinification ‘Haute Couture’

Le chapeau de moûts qui se forme à la surface des bins est enfoncé manuellement dans les jus pour poursuivre l’extraction grâce à la ‘pige’ ; il s’agit du pigeage. Dans les cuves utilisées sur de plus gros volumes, le jus est remonté mécaniquement par-dessus le chapeau. Ce procédé manuel permet une extraction de grande qualité qui produit une belle matière et une structure naturellement équilibrée.

Chaque bin est piloté à part, à température naturelle, ce qui réclame une attention de tous les instants.

Une fois la première fermentation réalisée, un assemblage très précis de 70% des jus est réalisé. Les 30% restants sont élevés en barrique afin d’apporter un boisé élégant au vin. Un deuxième assemblage est ensuite réalisé avec minutie afin de retrouver un équilibre et un profil constants d’année en année.

Ce savoir-faire d’UG Bordeaux permet la production de châteaux confidentiels qui donnent à ceux qui les dégustent le sentiment de faire partie d’un cercle de privilégiés.

Share This