Nos chais reçoivent en ce moment la visite d’un invité de marque : le collecteur du Concours Agricole de Paris qui vient échantillonner les vins que nous présentons au Concours.

Le Concours Agricole de Paris, une institution

Le concours est fondé en 1870 par le Ministère de l’Agriculture et rassemble un jury constitué de 50% de professionnels et de 50% d’amateurs éclairés formés par la Compagnie des Courtiers Experts Piqueurs de vins.

Les dégustations et la remise des prix se tiennent pendant le Salon de l’Agriculture de Paris, plus de 16 000 vins français y sont jugés. En 2015, moins de 23% des vins ont été médaillés.

Visiter le site officiel du Concours

© Xavier Remongin, Concours Agricole de Paris

Echantillonnage dans nos chais pour le Concours Agricole de Paris

 

Cela fait 22 ans que Monsieur Lecointe visite à la même époque les caves qui souhaitent présenter des vins au célèbre Concours Agricole de Paris. Il est le témoin de l’évolution de nos métiers ces dernières années :

J’ai vu au fil du temps se mettre en place les normes de qualité, d’hygiène, de sécurité. La filière a énormément évolué, les caves ont fait des progrès impressionnants.

Ce qui est marquant c’est également l’affirmation de profils produits beaucoup plus nets : tel vin ne ressemble pas à celui qui est dans la cuve d’à côté.

Collecter les échantillons sur place fait partie des spécificités du Concours Agricole de Paris. Dans la plupart des cas, les échantillons sont sélectionnés et prélevés en interne puis envoyés par transporteur.

Monsieur Lecointe quant à lui n’en reste pas là puisqu’il fera partie des jurés du Concours des vins d’Aquitaine.

 

Succès des vins d’UG Bordeaux aux Concours de Paris et de Bordeaux

Chaque année, les vins d’UG Bordeaux remportent un grand succès. 25% de la production totale d’UG Bordeaux est médaillée en 2015.

Cela fait la fierté des viticulteurs qui voient le travail d’une année reconnu à sa juste valeur.

Un vin médaillé, c’est un vin qui se hisse au dessus de la mêlée, qui gagne en visibilité auprès du consommateur, que ce soit en Chine ou dans les linéaires français.

Bonne dégustation et rendez-vous le 25 février pour les résultats !

Share This